CONTACT

 

ENVOIE-MOI UN PETIT MESSAGE

heart.png

MA PLAYLIST SPOTIFY

 

TESTOSTÉRONE POUR NOS OREILLES

INSTAGRAM

DU BIEN°ÊTRE QUOTIDIEN...

  • instagram-logo
  • INSIGHT TIMER
  • facebook-logo-in-circular-shape (1)
  • pinterest-social-logo

10 GESTES POUR PRÉVÉNIR LE CANCER DU SEIN



Depuis déjà 25 ans, le mois d'Octobre est mondialement connu comme le mois "rose" car il est consacré à la lutte contre le cancer du sein. Une maladie courante dont la plupart de nous, a entendu parler mais pour laquelle peu de femmes connaissent les gestes pour réduire les risques.


1 femme sur 8 risque de développer ce type du cancer


Aujourd'hui, nous pouvons dire avec certitude que le cancer peut toucher n'importe qui car la science nous a déjà prouvé que même si certaines personnes ont inévitablement un risque plus élevé que d'autres en raison de facteurs non modifiables tels que la génétique, l'origine du cancer est déterminé par plusieurs autres types de facteurs.


Notre mode de vie pourrait nous aider à réduire les risques du cancer du sein d'entre 30 et 50%

Selon les informations de l'Organisation Mondiale de la Santé et de l'Association française "Le cancer du sein" uniquement de 5 à 10% seulement des cancers du sein sont d’origine purement génétique et plus de 50% ont une origine "multifactorielle" .


Ces chiffres nous prouvent, une fois de plus, que nous avons le pouvoir d'agir sur notre santé et que l'importance d'avoir un mode de vie sain en prenant soin de nous d'une manière holistique est évident !


Les gestes suivant sont des conseils indispensables à suivre si nous voulons limiter au maximum le risque de développer cette maladie :


1 Arrêter de fumer : Le tabagisme est l'un des facteur de risque que nous trouvons dans pratiquement tous les types de cancer, notamment le poumon, le sein, la vessie, le foie, le pancréas, le larynx et le côlon.

En effet, le tabac contient plus de 7 000 composés chimiques qui passent dans le sang et peuvent donc endommager la santé de l'ensemble de nos cellules et pas seulement de nos poumons.


2 Limiter la consommation d'alcool : Même en très petites quantités, l’éthanol contenu dans les boissons alcoolisées est en effet transformé dans l’organisme en composés qui favorisent la dégradation de notre ADN et qui augmentent le risque du développement des tumeurs.


3 Éviter le surpoids : Le surpoids ainsi que l'obésité est une cause également présente dans divers types de cancer car en effet, l'excès de graisse corporelle est liée au mauvais fonctionnement de nos hormones et à l'inflammation chronique qui dégrade l'ensemble de notre organisme.


4 Garder une alimentation saine et naturelle : Il est évident que pour prévenir le cancer du sein, nous devons faire attention à notre alimentation en limitant au maximum les produits industriels, les acides gras saturés ainsi que les aliments raffinés tels que les farines ou le sucre blancs.

Afin de préserver la bonne santé de nos cellules, il est important d'avoir un régime basé sur des aliments non transformés, frais et naturels tels que les fruits et les légumes.

Les céréales complètes, ls oléagineuses et les légumineuses seraient également des aliments riches en fibres qui boosteraient le travail des intestins pour réduire la réabsorption des œstrogènes excrétés par le système biliaire et des nutriments qui contribueraient au bon fonctionnement de notre système endocrinien.


5 Limiter la viande rouge et la charcuterie : Plusieurs études ont montré que l'excès de viande rouge et la consommation élevée de charcuterie augmentent le risque de certains types de cancer dont le cancer du sein à cause de sa charge élevée en produits cancérogènes tels que les conservateurs, les nitrates et les nitrites.


6 Rester physiquement active : Abandonner le sédentarité nous permet de rester en bonne santé pour prévenir le cancer du sein. Bouger d'une manière quotidienne, 30 minutes minimum, empêche également le gain de poids corporel et l'excès de masse grasse.


7 Rester émotionnellement sereine : Avoir une bonne gestion de notre stress et de nos émotions est également indispensable si nous voulons éviter le cancer du sein.

Pour éviter l'énergie stagnante qui pourrait donner naissance à une tumeur, nous devons nous libérer de la dépression, des colères réprimées ou de l’anxiété quotidienne excessive.


8 Dire oui à l'allaitement : Plusieurs études ont déjà prouvé que l'allaitement réduit le risque de cancer du sein, en particulier chez les femmes préménopausées car après la grossesse, l'allaitement continue à diminuer le nombre de cycles menstruels réduisant son exposition aux hormones qui peuvent augmenter le risque de ce type du cancer.


9 Eviter l'exposition aux perturbateurs endocriniens : Présents dans nombreux produits industriels et cosmétiques, les perturbateurs endocriniens tels que le triclosan et l'octylphénol sont deux substances que nous devons éloigner de notre environnement si nous voulons éviter la croissance de cellules cancéreuses du sein.

Si tu veux plus d'informations à propos des perturbateurs endocriniens voici un article dédié à ce sujet : PROTEGE TES HORMONES


10 Connecter avec ton corps grâce à l'auto-palpation: Réaliser l'auto-exploration une fois par mois, toujours dans la même période est une pratique très positive et importante pour toutes les femmes car en plus de nous permettre de détecter toute anomalie, elle nous aide à avoir une meilleure connaissance de son corps et de ses changements lors des diverses étapes de la vie et de développer l'estime et l'amour de soi.


* Les gestes de l'auto-palpation

* Image et informations à propos del'auto-palpation- Cancerdusein.org

1- Debout, devant un miroir

inspecter les deux seins et vérifier qu'il n'y a rien d'anormal.

2 - Lever le bras droit

Avec les trois doigts de la main gauche, palper le sein droit, fermement, attentivement et complètement. En commençant par la partie externe, parcourir le sein en effectuant de petits cercles avec les bouts des doigts.

3 - Veiller à examiner tout le sein Une attention particulière doit être portée à la zone entre le sein et l'aisselle, cette dernière comprise. Chercher toute grosseur ou toute induration anormale sous la peau.

4 - Terminer par le mamelon

Pressez délicatement le mamelon et vérifiez qu'aucun écoulement ne se produit.

Si tu as la moindre doute, n'hésite pas à prévenir immédiatement ton médecin.


Pour finir, n'oublie pas qu'il n'existe pas des petits gestes, s'il s'agit de protéger ta santé !

À bientôt ! 






Si cet article t'a été utile, n'hésite pas à le partager sur Facebook ou l'épingler sur Pinterest ! Gracias !









0